janvier 17, 2021

Les erreurs les plus courantes lors de l’incapacité de perdre du poids

Premièrement, nous précisons que la simple perte de poids peut ne pas avoir la valeur souhaitée, dans le sens où nous pouvons perdre des kg par rapport à ce que la balance indique en éliminant l’eau mais ce que nous souhaitons, c’est avant tout une meilleure composition corporelle au détriment des graisses pour que les kilogrammes perdus correspondent à l’excès de tissu adipeux.

L’une des premières erreurs commises se produit à table quand on mange voracement et rapidement: la sensation de satiété se transmet en fait au cerveau en 20 minutes et donc si on se nourrit de cette façon on risque certainement de manger plus que ce dont on a réellement besoin, en introduisant plus calories et rendant la recomposition corporelle difficile. En fait, rappelez-vous que le déficit calorique est la condition préalable fondamentale pour perdre les kilos en trop.

Ne sautez pas de repas et choisissez un régime personnalisé

Une autre mauvaise habitude est de sauter des repas à plusieurs reprises car ce comportement augmente les niveaux de cortisol, ce qui déclenche le cercle vicieux de l’accumulation de graisse et de la faim accrue au prochain repas.

Evidemment la partie fondamentale est assurée par l’alimentation donc si nous choisissons des modes d’alimentation qui ne sont pas adaptés à notre biotype et à nos habitudes, nous risquons de ne pas observer de résultats et même de voir la situation empirer en fin de régime, lorsque les kilos ils seront capturés rapidement et dans les points les moins désirés.

Une bonne alimentation est celle que le sujet est capable de suivre avec sérénité et sans sensation de faim soudaine: si ces conditions font défaut, le programme minceur ne sera certainement pas mené pendant le temps nécessaire et ne le sera pas mener aux objectifs souhaités.

Horaires des repas et formation

Un autre aspect à considérer concerne l’heure, par exemple prendre le petit déjeuner trop tard ou dîner tard le soir, empêchant la bonne distribution des repas et l’activation du métabolisme pendant la journée. Même un programme d’entraînement incorrect peut être un inconvénient, car il y a des personnes stressées qui s’entraînent le matin à jeun, ce qui crée les conditions du catabolisme musculaire et de l’accumulation de graisse. Cependant, il faut reconnaître qu’il y a des individus qui trouvent avantageux de s’entraîner dans ces conditions, mais comme indiqué précédemment, chaque personne est unique et a besoin d’un programme convenablement étudié et individualisé.

Même trop s’entraîner est une condition stressante pour notre corps qui est incapable de terminer les processus de récupération et commence à stimuler les réserves de graisse. Même si parfois on semble perdre du temps, il est important de prévoir quelques jours de repos pendant lesquels les zones musculaires peuvent se reposer, au moins à leur tour. Par exemple, le jour du repos des jambes, je peux entraîner les bras.

Sans cette hypothèse, sans repos, nous ne pouvons pas perdre du poids au maximum de nos capacités et en même temps c’est une condition nécessaire aussi pour ceux qui veulent augmenter leur masse musculaire.

Un autre comportement qui pourrait pénaliser la perte de poids est la consommation de lait et de dérivés, surtout si l’on a affaire à des sujets particulièrement intolérants au lactose. De même, il est essentiel de prêter attention aux ingrédients de tous les aliments emballés que nous apportons à la table et qui peuvent contenir des molécules nocives.

De plus, la présence de sucre doit être maîtrisée en ce qui concerne les boissons souvent considérées comme complètement saines comme les jus de fruits, les boissons énergisantes et le lait végétal: même dans ces produits, il est essentiel de toujours lire les étiquettes pour vérifier le contenu réel et la présence de sucres ajoutés et d’ingrédients indésirables.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *